Essais nucléaires français en Algérie: Scandale des non-indemnisations pour les autochtones


Essais nucléaires français en Algérie: Scandale des non-indemnisations pour les autochtones

les AZA subversifs

Image« La loi Morin du 5 janvier 2010 a exclu les autochtones algériens de l’indemnisation. Elle est négationniste, car elle a ignoré l’existence de populations civiles sur les zones des explosions nucléaires.

C’est un déni historique. Elle définit dans le temps et dans un espace très réduit l’étendue de l’indemnisation. Elle ne reconnaît la qualité de victimes qu’aux militaires ayant exercé entre le 13 février 1960 et fin 69 et aux civils français ayant participé aux programmes nucléaires. Plusieurs questions se posent donc quant aux sorts des algériens qui vivaient dans les zones irradiées avant le 13 février 1960. »

« J’attends des officiels français qu’ils reconnaissent aux dizaines de milliers d’algériens un statut de victimes »  

Nous  assène Me Fatima Benbraham, avocate à la cour d’Alger, agréée à la Cour suprême et au Conseil d’Etat,et qui s’attelle depuis des années à faire émerger la vérité sur les essais nucléaires français en Algérie. Dans…

View original post 27 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s