IRAN: Quand le site nucléaire de Fordo fait boum…


Une explosion massive a détruit une partie du site nucléaire de Fordo selon l’Organisation mondiale

iran

 

Traces de dinosôres ou Fordo?!

Selon l’Organisation mondiale et confirmé par le site Daily Net, une explosion massive a détruit une grande partie du site nucléaire de Fordo en Iran.

VNT a signalé une explosion à l’usine nucléaire Fordo, près de la ville de Qom, qui aurait foutu en l’air une bonne partie de l’usine, piégeant 220 pelés sous terre.

La centrale nucléaire de Fordo est une installation secrète qui ne l’est plus, puisque découverte par les services de renseignement occidentaux, et qui est aussi le centre de l’activité nucléaire iranien surveillé par de nombreux pays. C’est une cible stratégique mais difficile à toucher, car elle a été creusée et construite dans les profondeurs obscures des montagnes et était en pleine possession de ses moyens nucléaires.

Pourquoi, puisqu’elle est secrète sans l’être?

Parce qu’elle dispose de  2’700 centrifugeuses qui enrichissent l’uranium à 20 %. Ce qui fait beaucoup!

Des experts disent qu’heureusement elle a dégommé, car les techniciens iraniens auraient pu augmenter l’enrichissement de l’uranium à un niveau qui aurait pu être utilisable à des fins militaires et ce, tout soudain. Mais Dame Nature fait bien les choses et l’explosion de cette centrale tombe à point nommé, pile poil un jour avant les élections en Israël! Mais cela reste à confirmer. Pas les élections, l’explosion!!

Quoiqu’il en soit, cela ne change pas grand chose à l’affaire puisque l’Iran déclare pouvoir quadrupler son taux d’enrichissement d’uranium sur le site. Ce n’est donc pas un petit pétard, mouillé ou non, qui changera son programme atomique. Les 240 personnes coincées sous terre ont quand même eu le réflexe de débrancher les liens intranets Fordo avec les autres sites majeurs du pays.

Source : Ynetnews

MISE A JOUR :

Selon une source au sein des forces de sécurité protégeant Fordo, une explosion a eu lieu lundi à 11h30, heure de Téhéran et a secoué le site et ses employés, enfouis au plus profond d’une montagne et à l’abri non seulement des frappes aériennes, mais aussi des bombes anti-bunker, mais pas d’une fausse manoeuvre humaine, visiblement!

Le rapport de l’explosion a été transmit par Hamidreza Zakeri, ancien au ministère du régime islamique de renseignement et de la sécurité .

L’explosion a secoué les installations dans un rayon de plusieurs kilomètres. Les forces de sécurité ont imposé un rayon de sécurité et l’autoroute Téhéran-Qom a été fermée pendant plusieurs heures après l’explosion, dixit la même source. Mercredi après-midi, les secouristes n’avaient pas encore atteint les 220 personnes piégées dans un endroit secret.

Situé à 300 mètres sous la montagne, le site a deux ascenseurs qui sont maintenant hors service. Un ascenseur est descendu à environ 240 mètres et a été utilisé pour atteindre les chambres de centrifugation. L’autre est allé au fond pour transporter  l’équipement lourd et l’hexafluorure d’uranium.(? mais ils fonctionnent ces ascenseurs ou non?!) La source a déclaré que le sud-ouest de la sortie d’urgence du site est inaccessible. Ce qui a un côté assez rassurant, car on ne sait pas ce qui a pété et si il y a aussi des pertes de petits atomes ou non!

Le régime croit que Fardo a été victime d’un sabotage et que des explosifs auraient pu atteindre la zone de stock de l’hexafluorure d’uranium du site, dit la même source. L’explosion s’est produite dans les chambres de centrifugation où se trouvent aussi les réserves à haute teneur d’uranium enrichi, ce qui est quand même moins rigolo et il serait quand même bien de savoir ce qu’il en est et de ne pas attendre comme on l’a fait pour Tchernobyl. Parce qu’on nous l’a fait plus et entre Fukushima et Fardeau, on en a un peu marre d’être servi d’intox!

« De plus, l’Iran, c’est quasi la porte à côté

Alors que pour le Japon, on s’en foutait une peu parce que c’était sous nos pieds. »

On me rétorquera que le site est aussi enfoui sous la montagne, à 300 mètres, mais 300 mètres de où?! Du sommet ou de la base de la colline?!

L’information a été transmise aux autorités américaines, mais n’a pas été vérifiée ou refusée par le régime ou d’autres sources au sein du régime. De quel régime? De bananes?

200 personnes sont piégés dans les sous sols. Maariv en parle aussi ce soir !

Source

PFFF!!!
Publicités

Une réflexion sur “IRAN: Quand le site nucléaire de Fordo fait boum…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s