les AZA subversifs

 

Ce lundi, pour la première fois de son histoire, Areva est dans le rouge avec environ 1,5 milliard d’euros de pertes. La cause? Les faits:

Fine stratège d’Areva, Anne Lesturgeon achète, en 2007, une petite société canadienne UraMin à 1,8 milliard d’euros pour des gisements qui ne produisent pratiquement rien. Vient s’ajouter la catastrophe de Fukushima et les prix de l’uranium s’effondrent sur les étals des marchés.

«Si des comptes doivent être demandés, c’est à Anne Lesturgeon et aux responsables politiques qui à l’époque ont donné leur accord pour un investissement vachement onéreux, payé dans un paradis fiscal (??) qui ne valait rien»(la Chuiche???)

Comptons aussi les cinq ans de retards de l’EPR finlandais, cette centrale type «Craint Ma Ville», mais en mieux et en pire parce qu’on arrive pas à la peaufiner. Cette année Areva va encore provisionner 150 millions d’euros en plus des

View original post 412 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s