les AZA subversifs


Bien que Fukushima, (j’en démords pas) ne fasse plus qu’un entre-filet occasionnel dans les médias les plus populaires, le professeur Kodama, directeur du Centre de radio-isotopes, s’exprime sur les mesures prises par les autorités et TEPCO. Et on peut se rendre compte que dans un pays hyper-développé en matière technologique, il n’est pas aisé de prendre les bonnes décisions lorsqu’un accident nucléaire se déclare. Pourtant, avec Tchernobyl, on aurait pu penser que le monde entier en aurait tiré des enseignements. On s’aperçoit, avec une stupeur non dissimulée, qu’il n’en est rien. Au contraire, les liquidateurs se sacrifient à Tchernobyl pour enfouir le réacteur sous des tonnes de sable, de plomb et de béton. Et hop, le tour est joué, on ne voit plus rien! On interdit le secteur pendant quelques années et on ouvre le site pour touristes en quête du grand frisson.

Tchernobyl devenu parc d’attraction alors que sous…

View original post 302 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s