les AZA subversifs

 

Pour les Français habitant dans la zone de ce musée nucléaire le plus vieux d’Europe encore en activité, c’est Bâle-Ville qui s’indigne contre cette volonté de continuer à exploiter une usine atomique plutôt bancale. Certes, le patron de l’ASN a bien promis que cette centrale est totalement sous contrôle et ce, depuis sept ans, ce qui n’est pas pour rassurer les Jurassiens, du canton du Jura, sous Bâle, à l’Ouest de la même Helvétie, qui mêlent leurs voix aux protestataires allemands et Bâlois. Bâle étant le canton au Nord-Ouest de la douce Helvétie dont la Berne Fédérale a stoppé son vieux coucou de Mühleberg…jusqu’à la fin de l’été, histoire de mettre deux-trois sparadraps sur la cuve de confinement du seul réacteur. De plus, ce n’est pas l’incendie du transformateur électrique de la centrale nucléaire du Tricastin du 2 juillet 2011, sise dans la région de la Drôme (quelque part…

View original post 461 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s