les AZA subversifs

Késako? Ben, les Bourakoumines sont au Japon, ce que les Intouchables sont à l’Inde. Ce sont une minorité nippone. Buraku est le nom donné aux endroits où ils vivent, à savoir dans des villages appelés aussi «ghetto». C’est une caste hors de la société japonaise, appelée plus spécifiquement burakumin ou «gens du ghetto». C’est aussi une des plus grande minorité du Japon et compte environ 3 millions d’individus poussés à la périphérie de la société, individus à l’impureté excessive ou «hinin» (non-humains pour ceux qui ne parlent pas le Japonnais). C’est un ajout à la nation et à l’identité nationale, un groupe attaché à ce qui est la nation japonaise sans pour autant appartenir à celle-ci. Pourtant, on ne peut pas dire que diverses actions essaient d’effacer cette discrimination avec un certain succès et ce, dû à une transformation majeure; les Bourakoumines ne seront plus considérés comme une ethnie «sous-nationale»…

View original post 158 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s