les AZA subversifs

On pouvait entendre divers témoignages de Tokyoites dont certains montraient une certaine résignation avec une pointe d’humour, celle que chaque humain garde quand une situation devient désespérée. Ainsi celui d’une Japonaise: «Ça tremble tellement que je finis par en avoir le mal de mer», ou d’un autre: «Sale temps pour le tourisme!». Il y a aussi celle de cette jeune Tokyoite: «Je ne m’étais pas rendue compte dans quel confort je vivais. J’en prends toute la dimension maintenant, maintenant qu’on peut tout perdre, que le Japon risque d’être une terre hostile à toute vie».

Il y a aussi ce séisme modéré d’hier, au sud-ouest du Japon, qui a secoué l’île de Tanegashina, à 1’000 bornes au sud-ouest de Tokyo, mesuré à une magnitude de 6,1 à 21 km sous terre par l’Amercan’s Intitiute of the floor, le même mesuré à 5,7 à 10 kilomètre…

View original post 422 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s