les AZA subversifs

Sale temps pour les actionnaires des lobbys du nucléaire. En tout cas, pour ceux de type Européen.

Alors qu’en Helvetistan, les contrôles sur les cinq centrales ont commencé dès le début du drame japonnais, les Européens se battent encore pour savoir quel type de contrôles il va falloir appliquer ces tous prochains jours sur leurs usines respectives et comment se doter, en cela, d’un organisme d’experts indépendants, c’est-à-dire non asservis aux pros ou antis-nucléaires. Quand on connaît la lenteur de l’administration européenne envahie par les lobbyistes dans les couloirs même du parlement bruxellois, on peut attendre encore un moment!

Angela Merkel, elle, n’attend pas et suspend le bon fonctionnement des sept centrales allemandes. Il faut dire qu’en Allemagne, avec le nucléaire, on a pas le même sens de l’humour que les Frenchies. Montrant ainsi aussi que décidément, on ne parle pas à l’unisson dans la capitale belge, les Frenchies préférant…

View original post 432 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s